4 – Tenerife & La Gomera

 

Shorts et T-shirts sont de rigueur ! Nous ne sommes plus très loin du tropique, et on commence à comprendre pourquoi pas mal de nos compères qui naviguent viennent passer l’hiver dans l’archipel canarien. Depuis Porto, pas une goutte de pluie en dehors de quelques averses nocturnes ces derniers jours à La Gomera. La température est presque parfaite, il fait bon le matin, chaud l’après-midi et un tout petit peu frais le soir !

Nous avons préféré choisir quelques îles et y rester plus longtemps plutôt que de tenter d’en visiter davantage. Le bateau nous demande un peu de temps à chaque escale, entre entretien, petites améliorations et réparations plus sérieuses. Ajoutez à cela les lessives en arrivant à terre et l’entretien des bonhommes, la semaine à terre passe vite et ce n’est pas une semaine complète à se balader sur l’île. Une semaine par île, c’était donc notre rythme canarien.

Souvenez-vous, à la fin du dernier épisode, le bel Angel, de Gran Canaria, nous rejoignait à Arrecife (Lanzarote) pour faire route vers Tenerife. Nous avons mis cap sur Rubicon, au sud de Lanzarote, pour un stop rapide au royaume du tourisme de masse et de ses stations balnéaires créées ex-nihilo, en plein désert, avant de faire route vers Tenerife. Ou la promesse, pensions-nous, de voir se dresser les 3700 mètres du Teide (le volcanique point culminant de l’Espagne) à l’horizon. Désillusion: ciel couvert et plateforme pétrolières nous ont accueillis devant Santa Cruz de Tenerife!

Sans doute pour mieux nous surprendre les jours suivants. Nous avons vraiment aimé Tenerife, plus verte et aux reliefs plus acerbes que Lanzarote. Cette île a ceci de superbe qu’on y trouve à la pointe nord-est, dans le parc d’Anaga, de la forêt primaire au milieu de laquelle on se promène d’abord sur une route de montagne toute en lacets, puis sur des sentiers de randonnée avec de chouettes points de vue sur des vallées très encaissées, et des vues sur la mer de temps en temps, en contrebas. La route qui longe la côte nord de l’île offre une chouette vue sur les bananeraies, plantées sur une immense coulée de lave, en traversant des villages très colorés, qui contrastent avec les villages complètement blancs de Lanzarote.

Tout au nord-ouest, dans le parc naturel Teno, la route serpente le long de falaises vertigineuses. Incroyable de construire de telles routes perchées au dessus de l’eau. Au bout, un phare, et les îles de l’ouest qui apparaissent, La Palma puis La Gomera, notre prochaine destination. Et puis nous avions gardé le meilleur pour la fin ! La rando vers le Teide. Nous étions supposés prendre le téléphérique, pour grimper vite et redescendre tranquillement. Mais la température au sommet au petit matin les a convaincus de ne pas nous laisser monter là-haut. Faut-il y voir une relation particulière entre les brestois et les téléphériques? Il a fallu monter à pied, direction le pico viejo, le vieux voisin un peu tassé du Teide. 3100 mètres tout de même. Belle grimpette dans la pierre volcanique, avec une belle récompense vue au sommet, et puis une descente en faisant de grands bonds en avant dans les scories.

A vélo ou en voiture, nous avons vraiment aimé ce bout d’Espagne. Et on a enfin rencontré quelques bateaux-copains. Nous étions sur le mauvais ponton, entouré une fois de plus de cossus voisins, mais une bateau-stoppeuse que nous n’avons pas pu embarquer a fini par nous faire rencontrer les jeunes marins de Marina Santa Cruz. Nous retrouverons avec plaisir Saudade et ses 4 joyeux lurons à La Gomera, sur notre ponton, et ferons la rencontre du nouvel équipage de Cirrus (le bateau qui avait déjà fait un tour de l’Atlantique et dont l’équipage avait publié une BD super chouette qu’on vous recommande. Le nouvel équipage en prépare une deuxième paraît-il ! On est pressés de lire cette heureuse suite !

Avant de rejoindre Saudade à La Gomera, nous avons profité un petit peu d’un mouillage au sud-ouest de Tenerife. Drôlement chouette de profiter à nouveau de l’eau, de la plongée, du kayak… et aussi du super bateau de nos voisins. Jérôme ( qui se trouve être le frère d’une amie de Martin, le frère d’Alex) et Agathe, avec leurs 2 petites têtes blondes de 4 ans et demi et 1 an et demi, sont en route pour leur 2ème trip en bateau, direction le Pacifique. Et ils ont acheté un super catamaran de 15 mètres. Je ne sais pas pourquoi, mais c’est à leur bord plutôt que sur Nijerez que nous avons pris le café puis l’apéro sur leur gigantesque terrasse couverte avec vue sur mer! Ils nous ont même prêté leur annexe XXL et leur moteur de 20 chevaux pour aller récupérer notre petit moteur (de 2 chevaux). Nous avons goûté le temps d’une journée au luxe d’un grand catamaran, et rencontré une petite famille super sympa, dont nous allons aussi suivre l’aventure ! Rencontre éphémère, mais vraiment sympa.

 

 

A l’aide d’un bon vent d’Est, nous avons ensuite franchit le bras de mer de 20 milles (35 km) qui sépare Tenerife de La Gomera, pour atterrir dans cet endroit charmant et tranquille qu’est la petite ville de San Sebastian. Et on a atterrit sur le bon ponton, le ponton des petits bateaux ! Et on a aussi retrouvé nos amis Camillle et Karl, qui vivent en Allemagne, mais sont en vacances à La Gomera pour 15 jours. Nous voilà heureux. Des bons amis, une île chouette et des bateaux de notre taille avec des équipages jeunes ! Du coup, on alterne entre de superbes randos, un coup dans la forêt et les cultures en terrasse, un coup à flanc de falaise en crapahutant dans les barrancos et leurs petits villages entourés de palmiers, comme celui au nom délicieux de Tagaluche.

 

Mais voilà, entre les copains, les soirées avec les copains, les randos avec les copains…. le temps passe trop vite ! Et il est déjà temps de quitter La Gomera, Les Canaries, l’Europe, les copains, qui rentrent en Allemagne, ou s’en vont au Cap Vert. Nous filons vers le Sénégal, et l’espoir de faire de belles rencontres dans le Siné Saloum, à travers notre modeste contribution aux missions de l’association Voiles Sans Frontières.

La météo s’annonce bonne et le vent un peu faible, mais nous devrions atteindre Dakar en une petite dizaine de jours en théorie. Donc vous donner de nos nouvelles vers le 7 ou le 8 Décembre. En espérant que la balise fonctionne et que vous pourrez suivre notre petit bout de chemin.

Bises de La Gomera

 

Publicités

9 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Quetel dit :

    Quel beau reportage, on s’y croirait presque…. sauf qu’ici, il ne fait pas bien chaud…..
    Bonne continuation, profitez bien, et en attente de vos futures exploits…..

    J'aime

  2. Gruais dit :

    Un plaisir de vous suivre ! Vos photos nous font voyager.
    La bise, profitez 😉

    J'aime

  3. Yvette Farinea dit :

    oA vous tous Super le reportage,félicitations àceux ou celles qu’il l’ont fait ,je me régale,un vrai plaisir Vous avez quand même de la chance,c’est une belle aventure, comme dirait Colette c’est(fabuleux) Je viens de recevoir la petite vidéo ,c’est un acrobate Yann !!! Sur les photos je ne voyais jamais le vide poche que tu as fait mais là je l’ai vu et Ann SO m’avait dit que tu l’avais mis Il y a des pointillés rouges mais je ne vois pas ou j’ai fait des fautes Mes phrases ne sont pas très correctes mais tant pi ,ce n’est pas drole (quand je fais l’accent tout s’en va)il est minuit Assez pour ce soir bonne route plutôt bonne mer Et moi a dodo Mamie O Provenance : Courrier pour Windows 10

    ________________________________

    J'aime

  4. muriel dit :

    nous passons toujours de très bons moments en votre compagnie, partager votre quotidien qui sort de l’ordinaire, une autre vie, faite de découvertes dépaysantes qui nous passionnent. A partenaires exceptionnels, moments uniques de partage haut en couleurs, merci à vous de nous faire partager votre périple, bonne route de la mer, gros bisous

    J'aime

  5. C’etait super sympa de vous rencontrer a La Gomera! Bonne nav et a la prochaine!

    J'aime

  6. Marie Blossier dit :

    Superbes photos ! Je rajoute les Canaries sur ma « to do list » 😉
    Bonne traversée vers me Sénégal !

    J'aime

  7. Bretin Chris & Lo dit :

    Super votre reportage et super…les commentaires d’Yvette.Elle est au taquet mamie !…Nous, on attend la suite avec impatience. ENORMES bises fiacraises

    J'aime

  8. Mickael Poiron dit :

    Magnifique photos. Bonne continuation.la grosse bises à vous

    J'aime

  9. Marie Alice Robert dit :

    Merci Laura de nous partager ce voyage. Ca me rappelle vraiment les iles du Cap Vert.
    Embrassez bien le Sénégal pour moi….Saudade, saudade; Bises; Marie Alice

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s