Y’a t-il un pilote dans l’avion ?

 

                    Pas un mais deux ! Copilotes donc ! Et copropriétaires !

Yann, alias Yannou, le plus téméraire des deux, dont la finesse dans le réglage des voiles n’a d’égale que sa rapidité à changer la tresse du presse-étoupe sur le joint tournant de l’arbre d’hélice ! Il est adepte, comme l’autre, de ce genre de blagues d’initiés aussi hautaines que les vieux chnoks en chemise blanche qui vous regardent du pont trop haut de leur bateau trop gros ! Electricien le matin, mécano l’après-midi, mangeur de sardines à l’apéro et narcoleptique après le repas du soir, il fait somme toute un bon capitaine, en dépit d’une calvitie qu’on ne peut plus qualifier de naissante mais plutôt d’adolescente…

L’autre, donc, Alex, la force tranquille du bateau ! C’est ensemble que les 2 capitaines peuvent parler des heures (et des heures) durant, de navigation, refaire la course ou décortiquer le dernier Voiles et Voiliers. Il connaît tous les ship de France et désormais les Ferreteria pour encore et toujours optimiser et agencer notre nouvel intérieur (sans compter l’aide de la Mafia Chailloux!). Armé de ses yeux rieurs, il est toujours volontaire pour échanger avec les voisins de ponton autour des plaisirs gustatifs locaux. Enfin, et même si ce n’est pas facile à entendre pour tout le monde, c’est incontestablement le pêchou du bateau!

 

 

Mais que feraient-ils sans leurs coéquipières au long cours?

Hélène, avec ses longs cheveux cuivrés, compense bien les tempes dégagées d’Alex. Joviale dès la fin du petit déjeuner s’il ne s’est pas terminé trop tôt, la meilleure cuisinière du bord pourrait faire des merveilles des poissons fraîchement pêchés! La brestoise d’adoption nous racontera bientôt de nombreuses histoires sur ce qu’on peut trouver sous la surface de l’eau salée, en continuant à espérer que le mat rouge n’en fasse jamais partie. Elle part avec un peu de retard sur les comptes du mal de mer à bord, mais la houle devra être longue encore quelques bons mois!

Laura (ou Lolo) apprécie tout autant un thé peu infusé qu’un poisson fraîchement pêché! Elle a déjà quelques expériences des navigations au large et des nuits de quart. A l’inverse de sa coéquipière, elle sait réveiller ses compagnons de voyage de bonne heure, sourire au lèvre et crêpes dans la poêle. Quoi de mieux pour tirer tout le monde de sa couchette pour un super petit déjeuner avant d’aller randonner! D’ailleurs sa bonne humeur, elle la répand toute la journée à bord comme à terre, même sur une mer bien formée et l’estomac un peu retourné.

Publicités