On a dégolfé!

  Pas de dégonfle, on a dégolfé! C’est le début du grand voyage, et paraît-il la partie la plus difficile… Pour nous, le Golfe c’était plutôt pétole et moteur la moitié du temps, ou vents erratiques toujours dans le pif! Y’a qu’au Vendée Globe où les gars démâtent dans le Golfe dès la première nuit…